« IRAK ATTACk | Accueil | MISTER COM »

28 décembre 2005

Commentaires

Claire

Je connais la photo incrsutée dans le flacon par ce mystérieux graphiste. J'aime l'idée du flacon plus que la photo de la jeune femme qui (ne m'en veut pas je te donne mon sentiment après avoir longuement visité tes différentes couv) manque de sensualité ou tout du moins de ce lien fragile et imaginaire qu'évoque pour moi le Parfum. Un parfum en tant que signature, trace de soi, masque et exhausteur, un parfum dans lequel on s'identifie, se sublime, s'authentifie... La suggestion du flacon ouvre la porte à chaque femme de trouver son parfum comme le Parfum de ce roman ... une ouverture sur l'identification ^^ Pour une femme son parfum est le Meilleur Parfum car le sien. En proposant une jeune femme on joue sur le lien "affectif" volupté/"mon" parfum/idéal féminin ... une sorte de clef prédéfinie ... Or ton titre m'inspire le mystère du parfum de La Femme de ce roman... Donc jouer syr le flacon me semble porteur. Toutefois je ne le trouve pas assez chaud, assez sensuel, assez "luxe calme et volupté" ainsi packagé par le graphiste ... Plus d'or et de lumière ? La rose rose ... ahhhh l'étrange volonté que l'homme a de vouloir nous enfermer dans les fleurs de nos mamies ^^ Il y a de magnifiques fleurs plus exotiques et actuelles qui remplaceraient agréablement la Rose ... M'enfin, je dis cela je ne dis rien ; ))

(ps : bonne chance)

Claire

mysterieuse

Pas assez flou ,peut être dans la forme, il existe un réel contraste entre la fluidité de la femme dans le flacon et la rigidité du bandeau blanc de l'auteur!Une cassure en quelque sorte!Quant aux couleurs j'aime beaucoup,elles présagent du contenu du bouquin.Mais je suppose que tout ceci a été murement étudié!Amicalement Dominique

Fred

Merci Sandrine, à la base je suis bien d'accord avec toi, mais (trois fois hélas) la piste "fille sur la plage" a été élilminé par Dali depuis belle lurette. Ce sera donc flacon OU flacon, en espérant juste que celui qui sera retenu par eux ne file pas trop la nausée.... Merci de tes constants encouragements, en tout cas, et j'en profite pour répondre à tes voeux, te souhaitant moi aussi une merveilleuse année 2006.

Sandrine-Bisontine

Je n'aime pas trop la proposition du flacon du graphiste. je m'attends à qchose de raffiné.Une couverture qui suggére. Par contre, l'idée de la femme sur la plage, j'aime plutôt bien.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Prix

UN JOUR PROCHAIN

LES EXTERVIEWS